Qu'est-ce qui n'est pas nécessaire dans la vie ?




Ce qui est nécessaire dans la vie c'est d'être heureux.

Pyramide des besoins

Pour moi (à ce jour) voilà ce qui n'est pas nécessaire pour être heureux :

  • Surconsommer (exister par ce que l'on consomme peut être une addiction/une maladie, cela rend malheureux)
  • Être très riche (prouvé scientifiquement au-delà d’un certain seuil cela n’influe plus sur le bonheur)
  • Avoir fait de grandes études (trop de pression, trop sur côté, personnellement je n’aime pas vraiment la façon dont est transmis la connaissance en cours)
  • Être une star (ça pourrait même faire l'effet inverse)
  • Avoir un enfant (pour le moment, en tout cas, cela ne me semble pas nécessaire)
  • Les trop grosses soirées (avant j'aimais bien, mais les petites entre vrais amis à la maison me semblent bien mieux que les sorties en boîte de nuit)
  • Une maison (pour certains ce n'est pas nécessaire, mais j’avoue que j’aime avoir mon chez-moi)
  • Une grande maison (le minimalisme est une façon de penser intéressante)
  • Une connexion internet (finalement, on s'habitue assez vite quand on ne l'a pas, et c'est reposant)
  • Une super voiture (sauf si tu es collectionneur peut-être)
etc.

Et maintenant, ce qui, je pense, est vraiment nécessaire pour être heureux :

  • Bien dormir
  • Bien manger
  • Être en bonne santé
  • Avoir de vrais amis
  • Aimer et être réellement aimé
  • Se sentir en sécurité
  • Être financièrement libre (cela libère beaucoup d'espace mental)
  • Être passionné et faire ce que l'on aime


J’ai essayé de répondre à cette question, même si c’est une réponse plutôt subjective.

Après, c'est une bonne question à se poser pour mieux se connaître, je pense que chacun devrait avoir sa réponse à cette question.

À mon avis, tout dépend vraiment d’où l’on se situe sur la pyramide de Maslow.

Finalement, en bas de cette pyramide, pour vivre il nous est nécessaire d'avoir à boire et à manger, de dormir et d'être en bonne santé. Tout le monde n’a pas la chance d'avoir accès à ça. Leur réponse serait complètement différente de la mienne.

Au contraire si l’on a vécu toute sa vie en sécurité, pour vivre on aurait besoin de se sentir accepter, d’avoir réussi